[Collection] MAJ J24 Rétrospective Lego 2017

75523 - Scarif Stormtrooper

En avant pour notre rendez-vous annuel : la rétrospective LEGO de l’année écoulée !
Comme toujours, les fiches des sets ont été relues et corrigées pour l’occasion, et vous y retrouverez le manuel de construction de chaque modèle.

C’était aussi l’occasion de passer en revue chaque set pour vous en fournir une critique, mais on vous encourage aussi à poster vos propres critiques sur les fiches : c’est toujours intéressant de croiser les avis !

Et sans plus attendre, le gros morceau de cette MAJ LEGO : la rétrospective elle-même :

  • Logo Episode VIII

Comme en 2016, LEGO se retrouve à gérer le film sorti en fin d’année précédente (Rogue One), le film qui sort en fin d’année (Les Derniers Jedi), et continuer à proposer des sets qui touchent les autres oeuvres de la saga (séries animées comprises). Encore une année chargée en perspective…

Janvier 2017 : Rogue One, vague deux

Avec seulement huit sets en 2016, Rogue One devait prendre sa revanche… Ce sont donc onze sets Rogue One qui sortent en ce mois de janvier, répartis sur les différentes gammes de sets LEGO. Une poignée d’autres sets complètent cette vague…

Les MicroFighters reviennent donc pour une quatrième série entièrement consacrée au film de 2016.
Les rebelles sont représentés par les sets

  • 75161 - TIE Striker Microfighter
  • 75162 - Y-Wing
  • 75163 - Krennic's Shuttle Microfighter
  • L’opposition Empire contre Rebelles marche toujours ! Les figurines sont soignées, les vaisseaux s’adaptent bien au style MicroFighters, c’est encore une série réussie.

    Les Buildable Figures reviennent elles aussi, avec moins de succès…
    Le soldat de Scarif s’en sort convenablement dans le set 75523, mais le duo Chirrut/Baze donne un résultat beaucoup plus mitigé dans les 75524 et 75525.

    • 75523 - Scarif Stormtrooper
    • 75524 - Chirrut Îmwe
    • 75525 - Baze Malbus

    Difficile d’être vraiment déçu face à ces nouvelles Buildable Figures : les humains n’ont jamais vraiment brillé dans cette gamme, on ne peut donc pas être surpris par le résultat…

    Quatre sets plus classiques viennent compléter cette vague Rogue One.
    Les battlepacks 75164 et 75165 s’opposent pour confronter rebelles et impériaux, avec notamment les fameux Deathtroopers du film.
    Et enfin, le set 75171 se concentre sur une bataille devant une porte de la base de Scarif, tandis que le 75172 nous ramène un Y-Wing accompagné de figurines de personnages du film.

    • 75164 - Rebel Trooper Battle Pack
    • 75165 - Imperial Trooper Battle Pack
    • 75171 - Battle on Scarif
    • 75172 - Y-Wing Starfighter

    Des sets sympathiques certes, mais dont on regrettera un faible marquage Rogue One : en dehors du 75171 dédié à la Bataille de Scarif, les autres pourraient être vendus comme des sets de la trilogie avec bien peu de modifications…

    LEGO n’en oublie pas le reste de la saga : films et séries se partagent six sets en ce mois de janvier…
    Par ordre chronologique, on retrouve le duel final de l’Episode I dans le (très chouette) set 75169. C’est ensuite la série The Clone Wars qui est à l’honneur dans le 75168 avec le chasseur Jedi annuel : c’est celui de Yoda, donc on pardonne. Le 75170 penche lui sur la série Rebels, et présente la toute première figurine officielle du Grand Amiral Thrawn, accompagnée d’un vaisseau dispensable.
    On arrive ensuite à la Trilogie avec une série de nouvelles versions de sets : un tout nouveau landspeeder pour Luke dans le set 75173, un nouvel esquif du désert dans le 75174 et un nouvel A-Wing dans le 75175.

    • 75168 - Yoda's Jedi Starfighter
    • 75169 - Duel on Naboo
    • 75170 - The Phantom
    • 75173 - Luke's Landspeeder
    • 75174 - Desert Skiff Escape
    • 75175 - A-Wing Starfighter

    Oublions les rééditions et concentrons-nous sur l’essentiel : le duel final entre Qui-Gon, Obi-Wan et Dark Maul a enfin droit à un set à sa hauteur ! Et Thrawn apparait enfin en LEGO ! Et globalement, on a là toute une série de nouvelles figurines plus belles les unes que les autres.

    Cette vague de janvier en propose pour tous les goûts : vaisseaux plus ou moins gros, battlepacks, bases, Buildable Figures… L’équilibre est aussi respecté entre sets marquants de la saga et nouveaux sets Rogue One, on notera seulement un léger retrait sur la Prélogie sur la Trilogie, mais ça s’équilibrera en juin…

    Petites constructions et évènements saisonniers

    Comme chaque année, LEGO n’est pas avare en offres exclusives : à l’occasion d’une convention, du 4 mai ou en partenariat avec une chaîne de magasin. Faisons le tour…

    Trois petits montages sont à construire en magasin lors d’opérations promotionnelles : la Princesse Leia, BB-8 et un Faucon Millenium.
    Deux sachets permettent également de construire des véhicules : le 30496 présente un U-Wing tiré de Rogue One et le 30497 propose le nouveau quadripode tiré des Derniers Jedi.
    Le 4 mai est fêté avec un R2-D2 dans une échelle inédite, référence 30611, offert à partir de 65€ d’achats.
    Les sets 40176 et 40268 nous dévoilent quant à eux un nouveau mode de présentation pour les figurines en sachet : même si ce sont des figurines dispensables, elles ont désormais un socle.
    Enfin, le set exclusif à la Star Wars Celebration 2017 est un petit diorama de l’Episode IV : Detention Block Rescue.

    Difficile pour LEGO de se renouveler sur ce genre de sets… Les mini-véhicules remplissent leur fonction, mais le R2-D2 du 4 mai déçoit. Les figurines laissent un sentiment mitigé : R3-M2 est assez original pour se démarquer, mais le socle parait excessif par rapport au contenu plutôt banal de ces sachets. Quant à la scène du bloc de détention, elle est plutôt sympathique mais reste dispensable.

    On conclut ce paragraphe avec le set 75184, le calendrier de l’avent cette année centré sur Rogue One, l’Episode VII, et donc avec BB-8 en guise de père Noël.

    • 2017 Star Wars Advent Calendar

    Pas de figurine exclusive cette année : il ne s’agit que d’un BB-8 coiffé d’un bonnet de Noël. Et comme le reste du contenu du set est loin d’être exceptionnel, l’ensemble reste assez décevant.

    Juin 2017 : Réveil et Freemaker

    La vague d’été, c’est généralement l’occasion pour LEGO de sortir des sets un peu plus gros (en prévision de Noël), mais c’est aussi le dernier rendez-vous de l’année avant l’arrivée des sets Episode VIII, en septembre. Il s’agit donc de proposer du contenu qui ne souffrira pas trop de la concurrence des futurs sets…

    On commence donc avec trois sets dédiés à l’Episode VII, une bonne idée en prévision du VIII.
    Le battlepack 75166 permet d’obtenir un nouveau groupe de soldats du Premier Ordre, tandis que le 75178 met à l’honneur un vaisseau (très vite) aperçu dans le film : le Quadjumper, accompagné de Rey et Finn. Enfin, le set 75180 se veut plus original puisqu’il met en scène la fuite des Rathtars dans le vaisseau de Han Solo.

    Si le set consacré aux Rathtars peine à convaincre, les autres sets sont plutôt bien choisis et trouvent facilement leur place au sein des collections de fans…

    Renouvelé pour une deuxième saison, la série LEGO Star Wars – Les Aventures des Freemaker obtient cette année trois sets !
    Dans le battlepack 75167 on retrouve un groupe de chasseurs de primes : ceux qui n’ont pas vu la série n’y verront qu’un set inspiré de l’Episode V, les autres seront contents de cette petite attention.
    Deux vaisseaux emblématiques de la saison 2 viennent ensuite : le Tracker I du droïde M-OC dans le 75185, et le majustueux Arrowhead construit par les héros dans le 75186.

    Malgré le faible nombre de sets, on retrouve ici tous les personnages de cette excellente série qu’on vous conseille fort ! On espère seulement que ce ne seront pas les derniers…

    Cinq autres sets concluent cette vague : des classiques et des Buildable Figures.
    On retrouve une sorte de fil conducteur parmi ces sets : la Guerre des Clones. Dans le 75182 c’est Aayla Secura qui est mise en avant avec un char de la République, dans le 75183 on se place pendant l’Episode III avec la transformation d’Anakin Skywalker en Dark Vador, et le 75191 revient aux tous débuts de la guerre avec Obi-Wan poursuivant les Fett à bord de son chasseur Jedi (oui, cette année on a droit à deux chasseurs Jedi).
    Les Buildable Figures reviennent quant à elles sur la Trilogie avec deux soldats impériaux : un Stormtrooper dans le 75531 et un Scout Trooper dans le 75532.

    • 75531 - Stormtrooper Commander
    • 75532 - Scout Trooper & Speeder Bike

    Bien qu’il s’agisse de rééditions augmentées, les sets de la Prélogie valent le coup d’oeil. On pourra regretter encore une fois la représentation en LEGO de la scène de chirurgie sans anesthésie de Dark Vador (faut-il rappeler que ces jouets s’adressent à un public de 7-12 ans ?), mais il faut faire avec.
    Côté Buildable Figures, le design fonctionne avec les armures, et l’ajout d’un speederbike est le bienvenu pour renouveler la gamme.

    Encore une fois, on a un peu de tout dans cette vague. On reconnaitra d’ailleurs à LEGO la volonté de ne pas piocher complètement au hasard dans la saga : on distingue des thèmes, permettant d’obtenir plusieurs sets autour d’une même époque (et donc, des figurines susceptibles de se croiser !). Autre bon point : les rééditions se font rares !

    Septembre 2017 : Episode VIII

    Dès septembre, les premiers sets Les Derniers Jedi sont disponibles en magasin !

    Parmi eux, on retrouve les inévitables Buildable Figures : le Premier Ordre est représenté par un pilote d’élite et un garde prétorien dans les sets 75526 et 75529, tandis que les héros Rey et Chewbacca apparaissent dans les sets 75528 et 75529.

    Et la gamme Buildable Figures reste égale à elle-même…

    On a aussi six sets classiques, consacrés aux vaisseaux et véhicules du film.
    La Résistance n’a droit qu’à deux sets : dans le 75176 on découvre un petit pod de transport, et le 75188 propose un bombardier.
    Le Premier Ordre dispose de deux marcheurs : un octopode de reconnaissance coupé au montage dans le 75177, et le nouveau quadripode dans le 75189. Les vaisseaux de Kylo Ren sont à l’honneur sur les deux derniers sets : son TIE Fighter dans le 75179, et son vaisseau amiral (bien qu’on y retrouve le Leader Suprême Snoke) dans le 75190.

    • 75176 - Resistance Transport Pod
    • 75177 - First Order Heavy Scout Walker
    • 75179 - Kylo Ren's TIE Fighter
    • 75188 - Resistance Bomber
    • 75189 - First Order Heavy Assault Walker
    • 75190 - First Order Star Destroyer

    Les figurines des personnages du film sont éparpillées entre tous ces modèles, c’est de bonne guerre. Quant à la supériorité des forces du Premier Ordre, on peut dire que ça correspond au film. On regrettera surtout de ne toujours pas avoir de figurine de Luke version Postlogie !

    BrickHeadz : une nouvelle gamme

    Depuis les Microfighters et les Buildable Figures, ça faisait quelques années que LEGO n’avait pas lancé de nouveau concept sur la licence Star Wars… Après avoir été testée sur d’autres licences (Disney, Marvel, DC Comics…), la gamme BrickHeadz débarque donc dans notre univers !

    Les premiers BrickHeadz sont consacrés à l’Episode VIII, et mettent en scène un des duels tant attendus du film : Finn contre Phasma, dans les sets 41485 et 41486.
    Un set spécial est également édité pour la New York Comic Con (donc en édition limitée, etc.) : Boba Fett et Han Solo en carbonite, dans le set 41498.

    • 41485 - Finn
    • 41486 - Captain Phasma
    • 41498 - Boba Fett & Han Solo in Carbonite

    Le résultat laisse des avis partagés. On sent la volonté de LEGO de venir jouer sur le terrain des Pops! de Funko, mais semble avoir oublié le côté mignon en chemin. L’ensemble Fett&Carbonite s’en sort un peu mieux, peut-être parce que le design cubique colle aux lignes droites des modèles ?

    Ultimate Collector Series : toujours plus gros

    Cette année, on a droit à trois UCS : une réédition améliorée, une sympathique nouveauté, et une réédition tellement boostée qu’on pourrait la soupçonner de dopage…

    On attaque avec le set 75144 consacré au Snowspeeder. Une réalisation solide, propre, et qui remet parfaitement au goût du jour la précédente version de 2003.
    Vient ensuite BB-8, dans le set 75187. On sent l’influence du R2-D2 de 2012, et c’est tant mieux ! Les deux droïdes partagent ce design de briques, et s’exposent parfaitement côte à côte. Quelques petits mécanismes habilement placés permettent aussi de “jouer” avec le droïde sphérique.

    • 75144 - UCS Snowspeeder
    • 75187 - UCS BB-8

    Vient ensuite le gros morceau. Le roc, la montagne, l’astéroïde d’Armageddon : le nouveau Faucon Millenium UCS. Après des mois de teasing à base de superlatifs (regardez comme la boîte est immense ! regardez comme le manuel contient plein de pages ! c’est tellement lourd qu’on a prévu de vendre la boite avec un support à roulettes !), nous avons enfin pu découvrir le set 75192, la plus ultime version Ultimate Collector Series du Faucon Millenium. Avec 7541 pièces, c’est le set le plus massif de la marque, et de loin. Impossible à soulever seul une fois construit, il est clair que l’on n’est plus devant un jeu mais bien devant une (grosse) maquette à exposer. Et ça tombe bien, le modèle dispose de plusieurs compartiments à dévoiler pour revivre certaines scènes des épisodes V, VII et VIII (car oui, il y a des Porgs avec).

    • 75192 - UCS Millennium Falcon
    • 75192 - UCS Millennium Falcon

    Ah oui par contre, niveau prix aussi on est dans le grandiose : 800€ pour l’engin. On est bien devant un objet de collection, et qui redonne au passage un peu dorure à la gamme Ultimate Collector Series. A moins qu’il ne vole bien plus haut, dans une catégorie au-dessus ?

    Conclusion

    Cette année encore, LEGO a dû jongler entre les contraintes : accompagner la sortie des nouveaux films, ne pas oublier les anciens, et continuer à toucher les publics de tous les âges…

    On notera tout d’abord le faible nombre de rééditions de cette année 2018 : seule une poignée de modèles (Y-Wing, Landspeeder, Esquif du désert, A-Wing) a déjà eu droit à des ré-ré-rééditions. Et même en comptant les véhicules déjà vus une fois il y a plus de 10 ans (tank de la République, chasseur Jedi avec anneau hyperspatial, UCS Snowspeeder), la liste reste bien courte en comparaison du nombre de nouveautés. En aurait-on enfin fini des années avec un tiers de rééditions ?
    La gamme Buildable Figures en est déjà à sa troisième année, et le bilan est toujours aussi mitigé. On se demande pourquoi LEGO persiste à vouloir créer des figurines humaines ratées (un peu moins qu’aux débuts de la gamme certes, mais toujours ratées) alors que les personnages casqués (et surtout les droïdes) bénéficient réellement de ce design. L’ajout d’un véhicule avec le Scout Trooper est d’ailleurs une bonne idée, mais on se demande si la gamme pourra encore durer longtemps…
    Enfin, si l’on ne peut qu’applaudir la présence de nouvelles figurines de la plupart des personnages des films passés dans des sets classiques (Qui-Gon, Obi-Wan jeune, Yoda, Maul, Sidious, Vador, Jango Fett, R2-D2, C-3PO, Luke, Obi-Wan vieux, Han, Lando, Chewbacca, Boba Fett, Jyn et Cassian, Rey et Finn, BB-8, Han Solo vieux), il faut bien signaler l’absence de Leia et Padmé. Et plus globalement, on regrettera cette année encore la si faible diversité des personnages représentés. On a eu quelques avancées sur les battlepacks, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour LEGO…

    Les UCS continueront-ils sur leur lancée ? Les BrickHeadz suivront-ils le triste chemin des Buildable Figures ? La sortie en mai du prochain film Star Wars va-t-elle révolutionner encore le plan marketing de LEGO ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l’année 2018 !

    Envie d’en savoir plus sur les Lego Star Wars ? Consultez notre dossier :
    Dossier Lego

    Share and Enjoy

    • Facebook
    • Twitter
    • Delicious
    • LinkedIn
    • StumbleUpon
    • Add to favorites
    • Email
    • RSS

    Email
    Print