[Comics] Sortie du premier tome la série L’Ère de la République

(Re) Bonjour à tous et toutes !

Nous sommes gâtés ! Outre le tome 8 de la série Star Wars, ce mercredi voit également la sortie en France du premier tome de la maxi-série de one-shots Age of Republic (l’Ere de la République). Pour rappel, cette série annoncée par Marvel il y a un peu plus d’un an et dont la parution a démarré aux USA en décembre dernier, comprend 27 one-shots étalées sur les périodes République / Empire / Nouvelle Grande Guerre. En tout, il y aura donc six tomes cartonnés, deux par période, un pour les Héros, l’autre pour les Méchants.
Passons maintenant aux critiques sans spoilers des récits par Lain (dont les titres sont encore en Anglais mais ne vous inquiètez pas, ils seront bien traduits), après le rappel de la couverture et du synopsis de l’éditeur.

Synopsis :
Dans cet album, retrouvez des récits sur les maîtres Jedi Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi, Qui-Gon Jinn et Mace Windu. Padmé Amidala fait aussi partie du casting ! Ce premier tome des ” ères de Star Wars , focalisé sur les héros de la prélogie, est l’œuvre d’une scénariste habituée à l’univers de Star Wars, puisque Jody Houser est à l’origine des adaptations de Rogue One et de Thrawn en comics.

Qui-Gon Jinn: Balance (la fiche)

Ce comics va-t-il introduire une morale ? Oui ça semble être la norme dans cette pseudo série.
Cette morale va-t-elle être propre aux Jedi et à l’Ordre ? Evidemment.
Mais ce faisant, sera-t-elle originale ? Bien sûr que non. Il s’agit encore des dilemmes moraux vus et revus pour les jedi qu’on nous rabâche systématiquement.
Donc on se retrouve avec une histoire classique de Jedi, le tout auréolé d’une morale tout aussi classique ? Exactement.
Lisons-le sans nous prendre la tête pour passer à autre chose… Si seulement.
Comment ça ? L’histoire n’a pas droit à une conclusion ? Tout à fait, on est dans un one shot qui perd son temps donc la conclusion de l’intrigue on oublie.

Heureusement, bien que simples, les dessins restent efficaces avec une coloration bien punchy ! Ça je te l’accorde !

29%

Obi-Wan Kenobi #1: Mission (la fiche)

Justesse dans le scénario pour la dynamique Obi-Wan et Anakin. Leurs interactions font sens et les deux personnages se répondent naturellement. Cependant l’histoire qu’ils vivent n’en est encore une fois pas une et reste d’un ennui et classicisme abyssaux. Elle aura au moins servi à recanoniser l’espèce Légendes des Fosh.

Les dessins restent forts simples et oubliables, sans audace avec une colorisation standardisée au possible.

46%

Age of Republic Special (2 histoires sur les 3 que comprend le one-shot, la troisième sur Ventress sera dans le tome 2)

- Mace Windu: The Weapon (la fiche)

Un numéro tout ce qu’il y a de plus oubliable dont le fond semble aussi inexistant que l’intérêt. On suit un bout d’histoire sans aucun contexte avec un dénouement sans aucune surprise. Ok Windu est badass et sait comment se battre, il est trop fort et sait se defaire de toutes les situations, le tout en dispensant une petite morale. Ce qui est sympa mais pas suffisant.

Heureusement les dessins sont de qualité et rendent la lecture encore plus rapide, la colorisation bien que symptomatique de notre époque reste en adéquation avec les illustrations.

35%

- Captain Rex and Jar Jar Binks: 501 Plus One (la fiche)

Jar Jar blessé dans son estime (il en a une ?) quitte le mode Calimero pour faire ses preuves… sauf qu’on n’a pas la fin, ni même le milieu, tout juste un début. Ça valait la peine de nous infliger ça si c’est pour couper l’action qui semblait intéressante ?

Pas mal de détails en dessins, enfin seulement sur les personnages, les décors sont vides et dignes d’une BD jeunesse.

12%

Anakin Skywalker #1: Sacrifice (la fiche)

Encore un comics standardisé écrit par un robot. Si on me donnait la chance d’écrire une histoire Star Wars, même sur un one-shot de quelques pages, je serais tellement honoré que j’essaierai d’accoucher de quelque chose de profondément original voire surprenant. Ici la faiblesse du scénario fait que la seule possibilité que je vois, c’est qu’une machine ait écrit ce comics.

Pour les dessins c’est un peu le même combat, c’est au pire très laid et au mieux pas fini.

9%

Padmé Amidala #1: Bridge (la fiche)

Ok on a donc une BD où un sniper isolé, seul sur un toit à découvert (qui a la fin ne voit même pas Padmé débarquer dans son dos pour le stopper) met littéralement une œcuménopole (ville-planète) à genoux en menaçant sa classe politique. Ce comics débute donc avec un minimum de sens et se termine de la manière la plus édulcorée possible.

En dessins, on dira juste que c’est le minimum syndical.

18%

Et voilà, ce sera tout pour aujourd’hui cocernant l’actualité des sorties comics Star Wars en France! Je vous dis à très bientôt pour d’autres news littérature ! Et d’ici là, n’hésitez à déposer vos critiques sur les fiches de chaque récit et à partager vos ressentis de lecture sur le topic de la série !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print