[Comics] Sortie du second tome la série L’Ère de la République

Bonjour à tous et toutes !

Ce mercredi voit la sortie en France du deuxième tome de la maxi-série de one-shots Age of Republic (l’Ere de la République). Pour rappel, cette série annoncée par Marvel il y a un peu plus d’un an et dont la parution a démarré aux USA en décembre dernier, comprend 27 one-shots étalés sur les périodes République / Empire / Nouvelle Grande Guerre. En tout, il y aura donc six tomes cartonnés, deux par période, un pour les Héros, l’autre pour les Méchants.
Passons maintenant aux critiques sans spoilers des récits par Lain, (dont les titres sont encore en Anglais mais ne vous inquiètez pas, ils seront bien traduits), après le rappel de la couverture et du synopsis de l’éditeur.

Synopsis :
Dans ce second album focalisé sur les vilains de la prélogie, Jody Houser, également scénariste du précédent tome, est accompagnée par Luke Ross avec qui elle avait déjà collaboré sur Thrawn. Chaque tome des ” ères de Star Wars » (il y aura 6 volumes) présente quatre one-shots centrés sur des héros ou des vilains d’une galaxie très lointaine… Dans ce deuxième album, retrouvez Dark Maul, Jango Fett, le comte Dooku et le général Grievous !

Dark Maul: Ash (la fiche)

Un numéro plus appréciable qui tient surtout à une vision et une morale Sith moins bienveillante que celles des Jedi. Rajoutons à ça des lieux connus et des personnages très cool et on pourrait envisager un début d’intérêt pour cette série. De plus, on reste dans la tête de Maul comme l’ont fait avec succès d’autres scénaristes avant, avec heuresement autant de justesse. Il n’y a pas à dire, l’émancipation du personnage en format comics pré-Episode I reste une réussite.

Que dire des œuvres toujours aussi magnifiques de Luke Ross qui se réapproprie le personnage avec lequel il brilla pour la première fois sur la mini Dark Maul après son naufrage sur l’adaptation de l’Episode VII.

71%

Jango Fett #1: Training (la fiche)

Un numéro très sympathique dans le backround apporté notamment via les flashbacks qui illustrent une scène décisive de la vie de Jango Fett, ainsi qu’un tournant pour la galaxie. La mission principale en revanche, reste trop ennuyeuse mais a le mérite d’illustrer à la perfection l’apprentissage de Boba auprès de son père. Ce numéro semble confirmer la tendance que seul les Age Of sur les vilains racontent quelque chose…

Ross continue sur sa lancée offrant toujours des prestations proches de la perfection, à noter cette fois quelques effets de couleur un peu ratés, notamment sous la capuche de Tyranus.

72%

Age of Republic Special (la dernière histoire des trois, les deux premières étant parues dans le tome 1)

- Asajj Ventress: Sisters (la fiche)

Ce qui est sympa dans cette histoire c’est son intégration parfaite dans la série The Clone Wars. Ce qui est moins sympa c’est sa brièveté (moins de dix pages).

Notons cependant une immiscion pertinente et intéressante dans le fil des pensées et des actions de Ventress. Le reste est trop court pour qu’on puisse le juger correctement.

Les dessins sont cependant, très modernes et vraiment magnifiques avec une colorisation pop qui fait mouche !

54%

Count Dooku #1: The Cost (la fiche)

Quand est-ce qu’un one-shot est réussi ? Quand il nous a semblé aussi complet qu’un arc entier ! Cette histoire est un petit bijou de vingt pages qui raconte beaucoup de choses sur le Dooku pré-Episode II, sa relation avec les Jedi, l’Ordre en général, ou encore Palpatine. On apprend pas mal de petits détails, faisant de cette histoire une bonne introduction pour L’Attaque des Clones pour en savoir plus sur cet ancien Jedi mystérieux du film.

De plus la caractérisation de Dooku reste très bonne et la Guerre des Clones a beau ne pas avoir encore commencé, le comte de Serenno est déjà un monstre d’efficacité implacable !

D’un point de vue artistique, je vais arrêter de vous étaler mon amour pour Luke Ross, je rajouterai juste qu’il me semble avoir eu un petit coup de mou sur ce numéro (faut dire qu’il les enchaine), notamment le Togorien qui à mes yeux est raté.

87%

General Grievous #1: Burn (la fiche)

C’est marrant de voir que les comics les plus intéressants sont ceux sur les méchants car avec les méchants y a toujours à raconter sur leur passé : comment ils sont devenus méchants, qu’est ce qui les anime, quel est leur but etc. Les one-shot sur les gentils, c’est juste des gentils, élevés comme des Jedi depuis leur enfance donc aucun passé à raconter, et qui sont juste motivés par altruisme.

Ce comics Grievous, bien que trop léger, ne déroge pas à cette règle et en montre un petit peu sur le cyborg et sa haine envers les Jedi. On retiendra cependant que lorsque les Jedi construisent un temple ils y placent des pièges idiots à la Indiana Jones. Pas très Jedi les fosses remplies de piques, les dards, les puits de lave et les rouleaux qui dévalent pour vous tuer.

Luke Ross nous livre un Grievous sublime mais pêche un peu sur sa forme de Kaleesh. De plus les miniatures de décors sont un peu baclées.

58%

Et voilà, ce sera tout pour aujourd’hui concernant l’actualité des sorties comics Star Wars en France ! Je vous dis à très bientôt pour d’autres news littérature ! Et d’ici là, n’hésitez à déposer vos critiques sur les fiches de chaque récit et à partager vos ressentis de lecture sur le topic de la série !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print