[Communauté] Toulouse Game Show 2018 : Le compte rendu !

Hello tout le monde. Comme chaque année, j’ai eu l’occasion de passer un week end au Toulouse Game Show, le salon jeux-vidéo / geek / ce-que-vous-voulez de Toulouse qui en était cette année à sa 12ème édition.

Une édition qui n’était à mon avis pas super fameuse ! Pour nous, fans de Star Wars, il n’y avait pas grand-chose à nous mettre sous la dent mais ça, ce n’est pas grave et ce n’est pas la raison de ma critique, on ne peut pas être favorisé tous les ans. Du coup, si vous avez raté les années précédentes, vous trouverez les comptes rendus ici et avec des interviews d’Anthony Daniels et de Jérôme Saint John Blake.

Mais non, ce qui m’a posé problème, c’est la programmation. Celle des conférences d’abord, assez superficielle, qui ne faisait pas rêver ainsi que la retentissante absence de beaucoup de choses habituelles comme la cérémonie d’ouverture, le festival de la web-série, le stand de Edge / Fantasy Flight Games (déjà absent l’an dernier, sans doute ne les reverrons-nous pas), celui des Noob et bien d’autres choses. Nous aurions également pu voir Sean Bean mais sa présence a finalement été annulée. Pourquoi tant de difficultés me direz-vous ? Sans doute une partie s’explique par le fait qu’un des deux fondateurs du TGS aurait claqué la porte cette année, avec ses contacts, mettant un peu à mal l’organisation du salon. L’information est vraie, mais je ne sais pas dans quelle mesure exactement cela a porté préjudice à cette édition.

Pour autant, il y avait quand même des choses et, si je n’ai pas encore les chiffres exacts, les organisateurs étaient assez contents du nombre d’entrées pour cette année. Les têtes d’affiche de 2018 étaient pour la majorité des acteurs de Buffy contre les vampires comme Alyson Hannigan, Nicholas Brendon et Charisma Carpenter en compagnie de Manu Bennett que vous pouvez voir dans les séries Spartacus, Arrow ou les Chroniques de Shannara (que je vous déconseille trèèèèèèès vivement), bref … Du beau monde.

Les fans de cosplay ont aussi pu trouver leur bonheur puisque se déroulait, à l’occasion du salon, la finale de la coupe de France de cosplay à laquelle je n’ai pas assisté, vous ne m’en voudrez pas, mais qui confirme tout de même la vitalité du salon.

Enfin, petits et grands avaient de quoi faire parmi les 5 halls du parc des expositions de Toulouse avec un pôle Japon / Asie de l’est, un pôle jeux-vidéo plus important que les autres années et de nombreux auteurs de comics / BD et romans venus dédicacer leurs œuvres tel Don Rosa.

C’est donc ainsi que je suis arrivé samedi matin pour assister dès l’ouverture à un spectacle de la Light Saber Compagnie, un petit spectacle chorégraphié sur fond de combats entre Jedi et Sith pour définir qui allait récupérer un holocron Jedi, jusqu’à ce que Kylo Ren débarque et mette tout le monde d’accord. Je ne pense pas qu’ils aient un site internet dédié mais vous pouvez les retrouver sur leur page facebook.

Si le spectacle était assez sympathique, on n’entendait malheureusement pas grand-chose. Et c’est un gros bémol que je reproche au TGS depuis qu’il se fait aux parc des expositions : La principale scène, appelée “l’Amphithéâtre” et les autres lieux de conférences se trouvent au milieu des halls, séparés du reste par quelques murs en plastique, et ne sont donc pas insonorisés. C’est pourquoi, même si j’étais devant les hauts parleurs pour la conférence sur les comics indépendants, je n’ai pas compris et retenu grand-chose.

Après quoi, j’ai dû attendre l’après-midi pour assister à une conférence sur le transhumanisme dans la SF, un sujet qui m’a toujours intéressé et qui pose énormément de questions éthiques de nos jours. Si vous ne savez pas ce qu’est le transhumanisme, il s’agit d’un mouvement scientifique et philosophique qui cherche à dépasser les limites de l’humanité, soit en ” réparant les accidents et les défauts (porter des lunettes ou une prothèse, c’est déjà du transhumanisme), soit en ” améliorant l’humain en allant jusqu’à réfléchir à des solutions pour éviter la mort, mais on est là dans ce que l’on appelle le ” post-humanisme. Comme je le disais, tout cela pose des questions éthiques auxquelles on va être de plus en plus confronté puisque la science permet de plus en plus de choses. Bref, c’était sans doute ce que j’ai vu de plus intéressant ce week end.

Le dimanche, je suis revenu pour faire le tour du salon plus amplement en m’arrêtant sur les stands et il y avait des trucs assez sympas !

Ensuite j’attendais avec assez d’impatience la conférence sur Incarnatis. Incarnatis c’est un projet de roman transmédia. C’est-à-dire que dans les 3 romans (c’est une trilogie mais déjà 2 tomes sont parus) vous croiserez des QRcode qui vous conduiront à des images, de la réalité augmentée, des musiques, mais aussi des passages avec dialogues enregistrés par des acteurs de doublage ! Vous pourrez donc entendre la voix française de Samuel Jackson ou encore Francis Lalanne (oui je sais …) et bien d’autres. Voici le lien vers le site si ça vous intéresse : https://incarnatis.com/

Ce qui est assez positif c’est que le livre ne coute pas plus cher qu’un roman normal. Par contre, contrairement à ce qu’affirme l’auteur, ce n’est pas le premier roman dans le genre, la littérature jeunesse ou la litté BD ont déjà mis un pied là-dedans. Cela dit, c’est la première fois que je vois un projet aussi vaste et abouti, parce qu’en plus de tout cela, il y a également un mini jeu en Réalité Virtuelle et un jeu de rôle sur cet univers.

Bon je ne l’ai pas acheté et je ne peux pas vous dire ce que ça vaut parce que de toute façon, je n’ai ni tablette, ni smartphone pour lire les QRcode. Mais ça semble très engageant !

Voilà, c’est tout pour cette fois. Je suis un peu déçu sur la globalité, vous l’aurez compris mais il y avait quand même de bonnes choses et on peut espérer sans trop se planter que l’année prochaine sera moins chaotique dans la programmation. Si vous aussi vous y étiez et que vous voulez réagir, le forum est là pour ça.

Pour finir, voilà la photo d’un chien-chien.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print