[Guides & beaux livres] Critique Star Wars : The Ultimate Pop-Up Galaxy

couverture du livre

  • (Insight Editions)


    (Bantam Press)

Vous voulez revenir en enfance et vous amuser comme un gamin ?
Cet Ultimate Pop-up Galaxy vous le permettra.
On a affaire à un gros objet bien épais qui retrace la Saga Star Wars en volume.
En effet, on a 5 double pages qui, quand on ouvre les pages, se déplient pour offrir des scènes d’action quasi en 3D.

On se retrouve principalement sur Endor, Jakku, Geonosis, l’Etoile de la Mort et Crait mais d’autres planètes et lieux ne sont pas oubliés comme Hoth, Tatooine, le Suprématie, etc…
Mais ce n’est pas tout pour donner encore plus de volume, on peut ouvrir les petits battants placés sur les côtés et tenus par des encoches.

  • page dépliée
  • page dépliée

En plus on a plusieurs languettes un peu partout qui permettent de découvrir des personnages derrières des petites fenêtres, de donner du mouvement à une bataille.
On a entre autres un quadripode qui avance, un bipode qui se fait exploser par des troncs d’arbres, le Faucon qui entre dans un croiseur et en ressort de l’autre côté sur Jakku, les 2 versions du faucon (Solo et Trilogie), Han qui passe dans la carbonite, et plein d’autres surprises. Bref, c’est quasi interactif quoi ^^.
On se prend très vite au jeu et on cherche tout ce qu’on ne voit pas au premier abord.

  • page dépliée
  • page dépliée
  • page dépliée
  • page dépliée

Alors comme ça, c’est déjà intéressant et amusant, mais on peut faire encore mieux.
On peut étaler toutes les scènes pour obtenir un diorama complet.
Il suffit de tout déplier mais je vous préviens, il faut être méticuleux et il faut y aller doucement pour ne rien déchirer.
Et il faut de la place. La bête fait 122 x 94 cm au total.

  • page dépliée
  • page dépliée

Un mode d’emploi est fourni mais malgré tout, il ne faut rien brusquer.
Bon, évidemment, les scènes ne sont pas parfaites car le papier ne tient pas vraiment à plat, ce qu’on peut comprendre vu comment tout est agencé pour s’ouvrir et se fermer sans abîmer quoi que ce soit.
Il y a parfois des encoches pour faire tenir les petites parties mais ce n’est quand-même pas formidable.
Mais ce n’est pas grave, le système est très bien foutu et on ne va pas râler. C’est déjà chouette d’avoir réussi à réunir autant d’éléments.
Peut-être qu’avec le temps, le papier va s’assouplir et on pourra les pages plus à plat.

Voilà donc un objet original, plaisant, qui se découvre de différentes manières.

Ps : Je vous conseille de commander via l’éditeur anglais, car pour une raison inconnue, il est à 46€ au lieu des 80€de l’éditeur américain.

Popupement vôtre.


Voici le lien vers la fiche SWU pour y laisser vos impressions.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print