[Littérature] Bloodline, roman pré-Episode VII, se dévoile à travers 4 posters !

IGN vient de dévoiler quatre posters, tous étant une variation du premier, en lien avec le roman Bloodline qui seront distribués lors de la convention C2E2 en cette fin de semaine.
Pour toutes informations sur le roman je vous redirige vers la news ci-dessous, contenant la traduction exclusive d’un extrait du livre mettant en scène Leia Organa Solo.

Sur ce, les quatre posters de propagande promotionnels :


(Il est taggué sur le deuxième poster “Traître” et sur le troisième “Menteuse”)
On en parle tous par ici sur le forum !
——————————————————————————————————————————————————————————————-

On se retrouve avec la traduction d’un article de USA Today portant sur le roman Bloodline dont on vient tout juste d’avoir le visuel de sa couverture.

Comme vous allez le voir il sera question dans ce roman de Leia Organa, roman qui sortira le 3 Mai en VO (pas de date VF annoncée) et se déroulera 6 ans avant le Réveil de la Force.
L’article en question contient à la fois des précisions sur le roman, des réponses de l’auteur Claudia Gray, et un extrait dudit roman.

Rappel de la couverture et on passe à l’article (je m’excuse par avance si par moment la traduction vous parait bancale, ce n’est pas toujours un domaine dans lequel j’excelle) :


Le nouveau roman Star Wars : Bloodline donne à Leia Organa, jadis une princesse, plus tard un général, sa propre histoire, son propre voyage et sa propre aventure.

Voilà ce que dit Claudia Gray sur le fait que Vador se trouve sur la couverture :

“Je me souvenais des posters de l’Episode I où on voit Anakin, garçon avec l’ombre de Vador projetée derrière lui, dit-elle, dans ce livre nous découvrirons jusqu’où s’étend l’ombre de Dark Vador.”

Leia (jouée par Carie Fisher) est une professionnelle toujours où il faut, comme sénateur et leader de la Nouvelle République des années après la chute de Vador et la fin de l’étreinte de l’Empereur sur la galaxie. Cependant Gray dit que la nouvelle génération ne se souvient pas des leçons de la Rébellion ou ne reconnaît pas les erreurs de l’Empire, et Leia commence à voir les craquelures dans les fondations de ce nouveau gouvernement qui pourraient conduire à un destin funeste pour la galaxie.

La famille est le thème principal de tous les films Star Wars et elle joue un rôle majeur dans un des événements les plus importants de ce livre. “Un qui a des répercussions d’envergure pour plusieurs personnages” dit Gray, cependant ce roman n’est pas uniquement sur Leia en tant que femme (ndlr comprenez femme mariée), sœur ou mère ; c’est à propos du rôle qu’elle s’est donné depuis la chute de l’Empire, et de celui qu’elle prendra au moment du Réveil de la Force.

Des personnages du dernier film feront une apparition dans Bloodline, mais Gray introduira aussi un certain nombre de nouvelles têtes. La plus importante d’entre elles est Ransolm Casterfo, un homme que Gray décrit comme “Un jeune sénateur ambitieux qui est un opposant à Leia sur tout ce qu’elle entreprend. Il collectionne notamment des artefacts de l’Empire, comme des bannières pro-Palpatine, des morceaux d’armures, et plus encore.”

Gray a décidé de divulguer un extrait mettant en scène Leia en tant qu’invitée à “une réunion matinale qui peut être vue comme une journée banale de politique, mais qui est en fait une réunion portant sur une importante décision à prendre au sujet du futur de la galaxie. Elle pense que ce sera un autre jour de discussions politiques formelles, jusqu’à ce qu’elle reçoive un sinistre message.”


Extrait du chapitre 13 de Star Wars : Bloodline

Une génération entière a prospéré pendant une ère de paix. La Nouvelle République, gouvernée par le Sénat Galactique sur Hosnian Prime, a détenu le pouvoir pendant plus de deux décennies. Mais des conflits ont commencé à prendre forme au sein du sénat. L’embourbement politique menace de paralyser cette jeune démocratie, les querelles de la Nouvelle République s’étendront bientôt à travers la galaxie…

Le centre de conférence du complexe sénatorial de la Nouvelle République possédait plusieurs salles dédiées à tous les types de besoins inimaginables, des requiems aux cérémonies de récompense. Leia Organa et Tai-Lin Garr se dirigeaient vers une des plus petites salles de banquet. Le réunion et le petit déjeuner avait été organisés par Varish Vicly, qui ne pouvait imaginer qu’une réunion se passerait mal.

Varish arriva bondissant vers eux.

— Vous voilà ! Je m’inquiétais de votre retard.
— Nous arrivons toujours en avance, protesta Leia alors qu’elle et Tai-Lin étaient pris dans l’étreinte de Varish.
— Oui, mais je m’inquiète tout de même, vous savez comment ces personnes peuvent être. Maintenant venez que je vous présente à tout le monde, insista Varish.

Rapidement, Leia se retrouva à serrer des mains et des paumes, murmurant des remerciements ; grâce à quelques holos que Korr Sella avait préparés pour elle, elle reconnut chaque sénateur présent et pouvait même poser quelques questions pertinentes au sujet de leur famille et de leur monde.

Ils rentrèrent ensemble dans le hall, le groupe entier marchant deux par deux côte à côte. Leia savait que le siège se trouvant en bout de table serait le sien, en sa qualité d’invitée d’honneur. Elle marcha donc le long de la salle, attentive aux sénateurs se trouvant à ses côtés, avant de jeter un coup d’œil à la table elle-même ; somptueuse, même d’après les standards de Varish. Un chemin de table en velours s’étendait d’un bout à l’autre, des banderoles délicates de papier de soie se trouvaient en travers des tables, et on y voyait par-dessus de luxueuses serviettes pliées. Leia ne put retenir un rire.

— Sérieusement Varish, pour le petit déjeuner ?

Tout compte fait, pensa Leia alors qu’elle écoutait quelqu’un parler gaiement de ses petits enfants, ceci s’accorde merveilleusement bien à tout le monde, sauf moi.

En fait, toute cette exubérance s’accordait à la pièce ; les talents et les goûts de Varish Vicly dans ce domaine étaient bien connus, la marotte, l’appelait-elle pour plaisanter. Aujourd’hui cependant, elle se contenta de hausser les épaules.

— Je n’ai pas demandé ça. Peut être que l’équipe de service, en entendant mon nom, a présumé qu’il fallait sortir le grand jeu.

Varish sourit alors qu’elle s’asseyait.

— Si c’est à cause de ma réputation… vous savez je peux vivre avec.

Leia s’installa dans son siège, pris sa serviette… et s’arrêta.

Quelque chose était écrit sur la banderole de papier se trouvant sur son assiette. Une véritable écriture, alors qu’aujourd’hui plus personne n’écrivait ; cela faisait des années que Leia n’avait pas vu de véritables mots écrits à la main et à l’encre sur n’importe quel support, exceptés des documents historiques.

Mais aujourd’hui, quelqu’un avait laissé ce message sur son assiette, un unique mot :

FUYEZ.

Leia rejeta sa chaise en arrière, se mettant instantanément debout.

— Nous devons partir d’ici, dit-elle au reste des sénateurs autour de la table, maintenant !

Mais ils ne bougèrent pas, malgré le fait qu’elle se dirigeait vers la porte.

— Leia ? Au nom du… commença à lui dire Varish.
— Vous ne m’avez pas entendu ?

Pauvres fous qui n’avaient jamais été en guerre, qui ne comprenaient pas l’urgence d’un message d’alerte quand ils en recevaient un. Leia leur montra le papier pour qu’ils puissent le voir.

— Courez ! Tout le monde debout et courez !

Elle sortit, courant aussi vite qu’elle le pouvait, entendant finalement les autres derrière elle. Peut-être pensaient ils que le message était seulement une blague, mais Leia savait que non. Le sentiment de peur naissant qui s’était insinué en elle toute la matinée avait maintenant atteint son apogée ; c’était à ce sujet que ses pressentiments avaient tenté de la mettre en garde.
Alors qu’ils se précipitaient à travers les couloirs du centre de conférence, Leia entrevit un bouton d’alarme, et dévia sa course pour l’enfoncer. Une voie robotique dit :

— Aucune menace détectée à ce…
— Ignore-le ! Sonne l’alerte d’évacuation, maintenant !

Leia recommença à courir alors que les lumières d’évacuation commençaient à s’illuminer et que les sirènes d’alarme résonnaient. Immédiatement les personnes commencèrent à sortir des différentes salles, la plupart énervées mais au moins elles se dirigeaient vers les sorties… et quand elles la virent, elles se mirent, elles aussi, à courir. Le sens de l’urgence montait derrière elle comme la crête des vagues se préparant à s’effondrer.

Leia commençait à manquer de souffle alors qu’elle accélérait en direction des portes, elle courait si vite que les portes eurent tout juste le temps de s’ouvrir devant elle. Sur la place située en face, les droides de sécurité avaient commencé à diriger les gens loin du bâtiment, mais un trop grand nombre se contentait de rester devant, observant avec consternation la scène. Les autres personnes continuaient de sortir des portes se trouvant derrière elle, mais une fois dehors, la moitié d’entre elles restait stupidement à portée.

A portée de quoi ? Elle ne le savait toujours pas. Mais son instinct la prévenait que le désastre était proche.

Leia ne s’arrêta pas. Elle continua de courir aussi vite qu’elle le pouvait, sans regarder derrière, jusqu’à…

Une lumière brillante. Un rugissement si fort qu’il résonna même dans son crâne. De l’air chaud et des débris la heurtant, la jetant à terre, la faisant rouler, effaçant le monde.

A suivre dans Star Wars : Bloodline

Je ne sais pas vous mais moi je suis enthousiaste !
On en parle ici sur le forum !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print