[Littérature] Critique de Harrison Ford, de Alexis Orsini

couverture du livre

Alors oui, ce n’est pas un livre Star Wars, mais il s’agit d’un livre d’un acteur qui a grandement contribué au succès de la Saga.
Comme ce livre retrace la vie cinématographique d’Harrison Ford, on y parle forcément de sa contribution dans Star Wars. Donc on n’est pas vraiment hors sujet ^^.

Et puis de toute façon, je fais ce que je veux, na !

Je lis très peu de biographies mais là, je dois dire qu’on avale les pages sans s’en rendre compte.
Ce livre ne parle que de la carrière d’Harrison au cinéma, et, comme je ne suis pas fan des textes sur qui couche avec qui, ça m’a de suite intéressé. On parle donc très peu de sa vie privée.

On suit ainsi l’évolution d’Harrison depuis ses débuts laborieux jusqu’à la reconnaissance mondiale en passant par des réussites bien plus mitigées.
On s’attarde évidemment sur les films qui ont le plus marqué sa carrière mais on nous parle également des films plus intimistes.
A chaque fois, on a droit à une mise en place du contexte de la production dans la quelle Harrison va s’investir et selon l’ambiance sur les plateaux de tournage, le vécu de l’acteur pouvait être bien différent d’un film à un autre.
Car Harrison s’investit beaucoup dans ses personnages, et aime beaucoup discuter avec les réalisateurs pour en améliorer certains aspects.
Parfois, le réalisateur avait confiance en lui et le laissait gérer alors que Harrison voulait au contraire qu’on le guide et il prenait ça pour du mépris, alors que pas du tout. D’où des tensions générées par de simples malentendus.

Sinon, on a pas mal d’anecdotes qui sont toujours intéressantes à découvrir. On apprend même à relativiser certaines choses pourtant reconnues comme par exemple le fameux ” Je t’aime » ” Je sais » dans l’Empire Contre Attaque. Cette réplique n’a pas été si improvisée que ça lors des séances de lecture du script.

Bref, on passe les années à suivre Harrison sur les tournages de Star Wars, de Indiana Jones mais aussi sur des films moins ‘blockbusters’ comme Witness, Working Girl ou Mosquito Coast.
Ce qui est étonnant, c’est de retrouver Harrison sur Blade Runner 2049 alors que sur le premier film de 1982, l’équipe avait vécu un enfer et qu’il ne s’y sentait pas à sa place en jouant un personnage atypique.

Ce qu’il faut retenir de sa longue carrière, c’est que malgré les succès, il lui a fallu beaucoup de temps pour avoir de la considération par les studios. Malgré le carton de la Trilogie, Harrison Ford était toujours vu comme un bon second rôle.
On peut dire aussi qu’il a des points communs avec George Lucas car il a cherché au maximum à ne pas être dépendant d’Hollywood. D’ailleurs, il a su resté discret, n’aimant pas les soirées mondaines des stars.

Bref, Harrison Ford est un acteur et un homme simple (il a quand-même été menuisier pendant un bon moment) et ce livre nous permet d’en apprendre plus sur sa vision du cinéma.

On en parle sur le forum !

On attend votre opinion de votre lecture dans la fiche du livre.

ps: Un grand merci à Pauline Giuseppone des éditions Dunod pour les exemplaires offerts.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print