[Littérature] Critique du roman The Mighty Chewbacca in the Forest of Fear

Alors oui ce livre existe et il est sorti aujourd’hui. Vous ne le saviez pas ? Moi non plus !
Mais il ne fait que 120 pages donc je l’ai lu vite fait et en voilà la critique !

The Mighty Chewbacca in the Forest of Fear

Synopsis :

Quand le wookiee Chewbacca découvre que le travail qu’il croyait consister à s’occuper de chats Tooka est en réalité beaucoup plus que ça, il est excité d’avoir quelque chose à faire ! Mais quand lui, et une jeune chasseuse de prime/bibliothécaire, et un étrange droide cargo – qui à l’insu des autres est en réalité l’espion rebelle K-2SO – atterrissent au milieu d’une foret bleue recouvert d’une terrifiante brume, Chewie réalise que le job peut être trop dangereux à son gout. Lui et ses compagnons devront combattre des meutes enragés, des renifleurs et leur propres peurs afin de récupérer un livre sacré et secourir Han Solo !

La critique sans spoiler de Lain-Anksoo

Chewie Skull Island, pardon Dead Space, pardon Death Planet, pardon Forest of Fear (trop de cliché je vais finir par y arriver)

Un roman jeunesse un peu effrayant, enfin pour du jeunesse, dont j’étais totalement passer à côté et sur lequel je suis tombé en me procurant Most Wanted, le livre se passant juste avant Solo, sur Han et Qi’ra. Donc je me suis dit qu’en guise de mise en bouche avant du jeune adulte ça ferait l’affaire.

Bon je vais vous la faire courte, ce n’est pas très intéressant. Enfin si mais l’intéressant est noyé au milieu des 120 pages du livre. Ce livre c’est 10 pages d’intro, 10 pages de conclusion (téléphonée) et 100 pages de Chewbacca and co’ qui courent dans la forêt, dans les arbres, dans des grottes etc. Je vais être honnête avec vous tout le milieu du livre j’ai tourné les pages sans les lire.
Je vous résumer ma lecture :

  • Je tourne une page
  • ok ils courent
  • je tourne une page
  • ok ils courent encore
  • je tourne une page
  • ok ils ont réussi à fuir
  • je tourne une page
  • ah ok encore des chiens ils recourent
  • je tourne une page
  • ah une grosse limace maintenant ils courent
  • je tourne une page
  • il est blessé c’est bête
  • je tourne une page
  • ça saute d’arbre en arbre
  • Etc.
  • Etc.
  • Etc.

J’ai lu pendant bien 60 pages une ligne par page.

Mais le livre n’est pas dénué d’intérêt car les péripéties, enfin la péripétie filée, est entrecoupée de petits éléments de background à la fois sur le côté obscur, sur l’Empereur et ses minions et sur les rebelles.
Je précise les rebelles car le droide présent dans le livre n’est autre que K-2SO et Cassian y va même de sa petite apparition.

Enfin le style de l’auteur est très particulier il s’adresse régulièrement à nous lecteur, nous donnant plus d’éléments qu’aux personnages ce qui nous permet d’en apprendre plus sur l’histoire des lieux et des personnages eux même. Par contre ses traductions maison du Shyriiwook sont un peu lourdes.

Un véritable livre pour enfants, intéressant pour les plus grands grâce à ses références et son background.

Note : 53%

On en parle sur le forum.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print