[Littérature] Sortie du Tome 2 de Docteur Aphra en France !

Bonjour à tous et toutes !

Après un

Synopsis :
- Aphra est de retour avec un nouveau plan lui garantissant la richesse !
- Il y a juste un miniscule problème …
- Il implique de se retrouver entouré par certains des plus grands méchants de la galaxie.
- Et ils n’aiment pas les petits tours d’Aphra !

La critique sans spoilers de Lain-Anksoo :

Suite directe du premier arc et même du crossover avec la série Star Wars, ce nouvel arc nous plonge dans une vente aux enchères qui tourne mal. Le comics tourne-t-il mal aussi ? Peu de chance !

Scénario : liberté totale pour Gillen

Ce scénario est un petit bijou. La critique principale que j’aurais pu faire portait sur l’anonymat et donc l’organisation d’une mise aux enchères par Aphra, or ceci est expliqué dans l’annual qui est véritablement un vrai plus à cet arc.

On assiste donc à une histoire complètement décomplexée, propre au style d’Aphra, originale avec des développements à la fois attendus et de longue date et d’autres surprenants. Non mais sincèrement, une mise aux enchères de la pègre dans l’Univers de Star Wars, c’est une idée géniale non ? Avec une population hétéroclite qui, même si elle meurt (ou pas) dans cet arc, est très bien développée ! Et surtout cet arc est une suite directe du premier et du crossover, chaque histoire a apporté une pierre à l’édifice dont la conclusion est The Enormous Profit.

Gillen en profite pour boucler des tas d’intrigues qui durent depuis la série Dark Vador et exploite enfin pleinement les deux droides tortionnaires ! Je verrais bien une petite mini-série sur eux bientôt !

Dernier point qui m’effrayait un peu : l’apparition de Vador alors qu’Aphra doit garder profil bas. C’est très bien réalisé, on sent la tension d’Aphra qui doit l’éviter, même s’il est évident aux yeux de la galaxie qu’elle est en vie. C’est d’ailleurs explicité sur la fin pour éviter un manque de réalisme.

Pour terminer la conclusion de cette histoire (et de toutes les précédentes) fait un peu fin de série, mais au moins on a une vraie conclusion de dix pages sur TOUS les personnages !

48/50

Dessins : c’est bon de retrouver Walker

Un petit coup de mou de la part de Kev Walker sur cet arc, il a des soucis sur le hutt et le visage d’Aphra n’est pas toujours constant. Cependant on note un immense effort d’originalité sur les tenues (marre de ces comics où sur 100 numéros les héros portent la même tenue), ici Aphra en change constamment pour notre plus grand plaisir, croyez-moi.

De même sur la conclusion, les gammes de couleurs et les dessins me semblaient tellement enfantines que j’ai dû vérifier qu’il s’agissait du même dessinateur, un peu déçu pour le coup mais c’était toujours l’œuvre de Walker.

Je terminerai juste en disant à quel point j’aime toujours autant que son style s’adapte parfaitement à ce genre d’histoire car je ne suis pas sûr que le prochain dessinateur de la série (Emilio Laiso, déjà vu sur le comics Rogue One entre autre) puisse dessiner un Wookiee avec une sulfateuse deux fois plus grande que lui et que ça passe crème comme avec Walker, à voir.

42/50

Aphra reste la série la plus intéressante et surtout originale du moment, je crains cependant que le nouveau dessinateur et Gillen qui passe à temps partiel ne fassent du tort à cette série. Ceci étant dit, ça reste un excellent arc qui parvient à nous faire oublier le crossover précédent.

Les + :
– Un scénario parfait
– Des dessins qui permettent un histoire What the Fuck
– Aphra et toutes ses tenues

Les - :
– Coup de mou du dessinateur

Note : 90%

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui… je ne suis plus là… je suis déjà parti acheter mon tome ! (bien que, comme vous tous j’en suis certain, j’ai déjà lu l’arc dans le magazine comics de Panini, que voulez-vous quand on aime… :) !)

C’etait Jagged Fela, pour vous servir.

Pour en parler entre happy few c’est par là !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print