[Postlogie] Les Derniers Jedi : Rian Johnson parle des conséquences de la mort de Han Solo

http://www.starwars-universe.com/images/actualites/episode8/han_tfa.jpg

Entertainment Weekly a dévoilé quelques nouveaux détails sur les conséquences de la mort de Han Solo dans Les Derniers Jedi. Le chagrin de Leia Organa avait déjà été abordé dans une précédente actualité (cliquez ici pour la lire).

Le nouvel article commence par aborder le cas de Kylo Ren, qui est loin de sortir indemne de la Base Starkiller.

“Il a sans aucun doute été bouleversé“, dit le scénariste et réalisateur Rian Johnson. “Par la défaite qu’il a subie à la fin du Réveil de la Force, mais plus encore par son acte constituant qui est, alerte spoiler, le meurtre de son père… C’est la chose la plus intéressante à explorer. Comment a-t-il géré cela dans sa tête ? Où en est-il vis-à-vis de cet acte et qu’est-ce que cela signifie pour lui ?”

Johnson ajoute que le parcours de Kylo est symbolique de “la traversée périlleuse de l’adolescence”, souvent explorée dans Star Wars. “Kylo représente la colère rebelle qu’on ressent durant cette période. Honnêtement, c’est parfois une saine volonté de s’éloigner de l’endroit que l’on connaît, de là d’où on vient. Mais de toute évidence, [Kylo] fait cela d’une façon extrême qui n’est pas saine du tout.”

Pour le réalisateur, Kylo et Rey incarnent “deux moitiés de l’obscurité et de la lumière”.

Rey a maintenant un conflit personnel avec Kylo, qui a tué la figure paternelle qu’elle avait trouvé en Han Solo. “Elle ne comprend pas Kylo“, dit Johnson. “Tout ce qu’elle voulait, c’était des parents, alors pourquoi une personne qui a des parents fait cela ? C’est vraiment incompréhensible, c’est absurde. Elle a donc du chagrin à cause du décès, puis de la colère. Honnêtement, elle ne pouvait pas comprendre que quelqu’un puisse faire ça ; encore moins à ses propres parents.”

L’héritage de Han se ressent fortement dans Les Derniers Jedi. “Han, le fantôme de… bon, pas littéralement”, dit Johnson qui s’interrompt en riant. “Je ne veux pas induire en erreur. Je dois être très prudent avec mes mots ici. Mais il fallait qu’un fantôme métaphorique de Han soit présent tout au long du film.

Chewbacca fait toujours le deuil de son vieil ami. Le Wookiee n’est pas déprimé, mais un peu plus lunatique qu’à l’ordinaire. “Chewie va bien”, dit Johnson. “C’est dur. Ca a évidemment été une grande perte pour lui, mais, vous savez, c’est Chewie. Il est résistant. Il a des épaules larges de Wookiee, et il a aussi une nouvelle mission. Il a aussi Rey, à qui Han a donné les clés d’une certaine façon. Je pense donc que ça aide.”

“Si Chewie était au chômage et assis à la maison, les choses seraient un peu plus dures, mais il a une tâche sur laquelle se concentrer.”

Star Wars : Episode VIII – Les Derniers Jedi sortira le 13 décembre.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print