[Star Wars Stories] Doug Chiang raconte la conception artistique de Rogue One

http://www.starwars-universe.com/images/actualites/rogueone/conceptarts/73_.jpg

Après avoir été un des principaux concepteurs artistiques de La Menace Fantôme, L’Attaque des Clones et Le Réveil de la Force,

“Nous avons donc amené des choses comme la navette de Krennic et la navette minière. Ces deux choses étaient fortement ancrées dans l’esthétique de Star Wars, mais nous avons reconfigurée celle-ci, nous avons ajouté un élément de nouveauté. Pour la navette de Krennic, nous avons en fait amené un petit élément de design de l’Episode III ; la technologie furtive, pour actualiser les navettes, et ça leur a donné une personnalité intéressante. Ca leur a donné un look de vaisseau vraiment agressif, furtif, que nous n’avions jamais vu auparavant, et pourtant la configuration de Skyhopper est vraiment ancrée dans Star Wars, mais avoir un nouvel élément prenant cela comme base a donné une nouvelle fraîcheur à ce que la navette pouvait être à mon avis.”

“Je pense que la navette manière était très similaire à cela. Nous savions que nous voulions un vaisseau cargo plus grand, et nous avons évidemment commencé par concevoir une sorte de version plus grande de la navette de Vador [dans Le Retour du Jedi]. J’ai toujours adoré l’idée que les ailes se dépliaient, et qu’elles se repliaient quand la navette atterrissait. Nous avons donc commencé à jouer avec ça en nous disant : “Peut-être qu’au lieu de trois ailes, il pourrait y en avoir quatre”, et c’était vraiment quelque chose d’intrigant pour moi.”

“Quand j’ai vu les croquis du vaisseau minier avec les quatre ailes vers le haut pour la première fois, ça m’a vraiment rappelé les voiliers vikings. Lorsqu’ils arrivaient à quai, ils mettaient leurs rames vers le haut. C’était une connexion subliminale vraiment intéressante. J’adorais cette forme. Nous avons donc commencé à prendre cette configuration et à l’affiner un peu plus. À présent, le design achevé a un socle solide parmi les navettes de Star Wars, même si c’est une légère variante de la navette Tydirum [du Retour du Jedi]. Si vous regardez le nez de la navette minière, c’est très similaire dans les proportions, même si les fenêtres du cockpit sont légèrement différentes. Donc on a presque l’impression que ça vient du même fabriquant.”

http://www.starwars-universe.com/images/actualites/rogueone/conceptarts/75_.jpg

“Le château de Vador était vraiment amusant. Quand j’ai su que nous allions peut-être revenir à cela j’ai adoré l’idée d’établir un domicile pour Vador. La question initiale était : “Pourquoi Vador vivrait ici ?” Dans nos tête, nous avons commencé à inventer un bout d’histoire. Nous nous sommes dit que cet endroit avait peut-être une signification spéciale pour lui, et qu’il venait là pour méditer et se soigner. Nous sommes parties de l’idée que ça devait peut-être être construit autour de sa chambre avec la cuve à bacta, et qu’il revenait là pour se régénérer et aussi pour méditer.”

“Donc à partir de là, la structure s’est formée autour de la cuve à bacta, et nous avons essayé certaines idées. Nous avons essayé de choisir une forme très emblématique, et nous adorons les grandes tours. Ralph McQuarrie [principal concepteur artistique de la trilogie originale] avait dessiné plusieurs croquis [du château de Vador] qui étaient très intrigants. C’étaient des versions angulaires d’une tour, et j’ai vu le potention de la direction qu’il avait prise, et je l’ai juste exagérée un peu.”

“L’idée d’une forme de diapason, d’un aspect de tours jumelles, nous est venue assez tôt. Et c’était vraiment intéressant, car ça a commencé à donner beaucoup d’idées [au réalisateur] Gareth [Edwards], du genre : “Peut-être que la structure est construite de cette façon car c’est comme un diapason. Ca accorde l’énergie du côté obscur.” Puis nous avons transporté cela sur Jedha. Le temple de Jedha, la tour qui est là-bas, reflète cela mais du bon côté. Donc quand on voit le film, on peut commencer à se dire : “Ok, Jedha a sa propre tour, qui est configurée comme une tour d’accordage. La tour de Vador, le château de Vador, a la même chose mais c’est noir, tandis que celle de Jedha est blanche.” On commence à voir le bien et le mal. On ne le remarque peut-être pas la première fois, mais nous espérons que le public appréciera ce socle de subtilités dans le design. Et j’apprécie toujours d’inclure ces éléments là-dedans car ça rend le design plus cohérent, ça rend le film plus cohérent, et globalement ça rend le langage du design très authentique et réel.”

http://www.starwars-universe.com/images/actualites/rogueone/conceptarts/76_.jpg

Chiang révèle que les concepteurs artistiques ont proposé 781 designs différents pour l’U-wing.

“Nous savions que l’U-wing allait être très difficile à concevoir, car la mission donnée par Gareth était : “Ok, créons notre vaisseau inoubliable qui sera comparable au X-wing ou au Faucon Millenium.” Dans mon esprit, ils font tous deux partie des designs les plus parfaits. Donc concevoir un vaisseau pouvant concourir au même niveau était juste inimaginable pour moi.”

“Nous avons commencé en nous demandant: “Ok, de quoi avons-nous vraiment besoin pour cette histoire ?” L’une des choses était un transport de troupes, donc ça devait être une version du X-wing proche d’un hélicoptère Huey. Nous avons donc commencé sur cette base, mais avec l’idée qu’on pouvait configurer les ailes d’une centaine de façons différentes, si ce n’était des milliers. Nous avons donc commencé à inventer une version locale du vaisseau, quelque chose de graphique, de très mémorable, qu’un gamin pourrait dessiner.”

“À partir de là, une fois que nous avions trouvé cette configuration en U, il s’agissait vraiment d’affiner les proportions des ailes, puis des réacteurs, puis du fuselage, et c’est là que l’appréciation pour un design de ce genre peut échapper à beaucoup parmi le grand public. Car c’est comme pour un design automobile où on trouve toujours le même ensemble : quatre roues et une carroserie. Pourtant il y a des centaines de variantes de cela, et certaines sont de véritables classiques, et d’autres sont plus génériques. Nous avions le même problème. Nous avons découvert que lorsqu’on changeait les proportions de l’aile, il fallait aussi modifier les réacteurs. Ou si on modifiait les réacteurs, le fuselage devait devenir plus large. Donc tout affectait une chose ou l’autre, et c’est là que nous avons commencé à jouer avec le design, car à la minute nous changions un élément, nous étions forcés de repenser un autre élément.”

“C’est devenu un design très organique. Nous avons fait des centaines de designs pour essayer de trouver le plus parfait, en termes de ce qui fonctionnait pour l’histoire, de la manière dont Gareth voulait tourner le film, et aussi de la version idéale d’un vaisseau inoubliable. Et c’est une tâche très difficile. La version finale est à mon avis très réussie, et elle paraît très évidente, mais parvenir à ce niveau d’évidence est toujours très difficile.”

http://www.starwars-universe.com/images/actualites/rogueone/conceptarts/77_.jpg

http://www.starwars-universe.com/images/actualites/rogueone/conceptarts/80_.jpg

“Le TIE Striker était vraiment amusant, car nous voulions inventer un nouveau chasseur TIE, quelque chose qui serait très spécifique à Scarif. Nous avons examiné toutes les différentes possibilités, et elles étaient toutes très intéressantes, mais nous voulions inventer quelque chose de vraiment unique, et nous avons donc fait référence aux avions de la guerre du Vietnam. Nous nous sommes dit : “Ok, les hélicoptères sont vraiment un élément clé. Peut-être que le TIE Striker devrait être la version impériale d’un hélicoptère Huey.”

“J’ai donc commencé par reprendre l’idée des ailes ; au lieu de les faire parfaitement parallèles comme celles du chasseur TIE, nous les avons placées en haut. Et graphiquement, quand on voit la silhouette du Striker à l’horizon, les ailes noires qui sont au-dessus commencent à nous rappeler les pales de rotor d’un hélicoptère Huey avec le fuselage en dessous. C’était une image très frappante, très mémorable, donc nous avons voulu construire sur ça. Notre réflexion était en partie ceci : “ok, peut-être que le Striker est spécifique à Scarif car c’est un chasseur d’atmosphère. Il ‘est fait spécifiquement pour défendre Scarif.””

http://www.starwars-universe.com/images/actualites/rogueone/conceptarts/78_.jpg

“Le shoretrooper était un de ces excellents exemples où nous avons réalisé ceci : “Ok, peut-être que des stormtroopers ont des armures très spécifiques pour des endroits ou terrains spécifiques.” Et le monde auquel nous faisions référence était Endor. Il existait des scout troopers car ils étaient spécifiques à Endor. Nous nous sommes donc dit : “Pourquoi n’y aurait-il pas une version du stormtrooper qui soit spécifique à Scarif, qui pourrait aller dans le sable et dans l’eau ?” Gareth a toujours adoré le scout trooper, tout comme moi. Certaines des premières idées explorées par [le co-designer des costumes] Glyn Dillon consistaient à prendre le casque du scout trooper, qui lui donnait un look de motard, puis à le fusionner avec un stormtrooper ordinaire. Ensuite, nous nous sommes également dit : “Comme ce film se déroule avant l’Episode IV, il y a peut-être une opportunité pour apporter aussi quelques petits éléments des soldats clones.” Nous avons donc apporté ces éléments là-dedans.”

“Le design final est à mon avis un très bon mélange entre les soldats clones, les scout troopers et les stormtroopers, le tout étant très spécifique à Scarif. Gareth a toujours voulu un stormtrooper aux tons chauds, à la couleur de sable, pour que ça donne du sens au fait qu’ils soient sur Scarif où il y a du sable. Mais ensuite, Glyn s’est inspiré du modèle de couleurs du Messerchmitt [un chasseur de la Seconde Guerre Mondiale], dont la couleur de base était brun clair, mais qui avait aussi des pièces bleues et oranges très élégantes. Là encore, cela renforce la connection avec quelque chose d’historique que nous connaissons ; cela fait la connection avec l’Episode IV, dont la technologie, les véhicules et les colorations étaient inspirées de la Seconde Guerre Mondiale. Donc le shoretrooper est à mon avis un merveilleux assemblage de tous ces prérequis dans quelque chose de nouveau.”

http://www.starwars-universe.com/images/actualites/rogueone/deathtroopers3.jpg

“Dans certaines des premières discussions sur le design, Gareth pensait très fortement que nous devions rendre les stormtroopers et les gardes impériaux très menaçants. Il a toujours pensé que quand on ajoutait des costumes sur des athlètes, ça tendait à leur faire prendre de l’épaisseur et à les transformer en joueurs de football américain. Il a toujours voulu quelque chose de plus élégant, comme si nous prenions des guerriers athlétiques très minces et que nous les recouvrions. Il a toujours souhaité un look vraiment mince, élégant.”

“Il y avait un croquis d’une version préliminaire du stormtrooper que Ralph McQuarrie avait fait pour une des peintures de production de l’Etoile de la Mort. C’était une interprétation vraiment élégante du stormtrooper, car Ralph avait cette incroyable capacité à styliser des personnages. Ses personnages étaient toujours très élégants, très grands et très fins, et Gareth adorait ça, et j’adore ça aussi. Et nous nous sommes dit : “Ok, comment pouvons-nous faire ça ? Comment apportons-nous cela dans les designs que nous faisons ?” Car il y avait une élégance menaçante dans ces proportions.”

“Gareth voulait engager des athlètes très fins, et il pensait que plus ils seraient fins, plus ils seraient menaçants, car c’étaient des super athlètes et ils paraissaient très minces. Durant les premières explorations que nous avons faites pour les Death Troopers, nous nous sommes dit que nous pourrions peut-être franchir cette ligne, pour que ça trouble un peu le public. Pour qu’ils se demandent : sont-ils robotiques ou humains ? Nous les avons donc rendus un peu plus grands, un peu plus fins. Mais dès le début, nous avons exploré l’idée qu’ils étaient peut-être robotiques. Au final, nous avons décidé qu’ils seraient plus menaçants s’ils étaient humains, mais nous avons gardé les proportions vraiment fines, élégantes.”

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print