[Star Wars Stories] Les scénaristes de Solo expliquent les raisons du gros caméo de la fin !

Attention, gros spoilers !

Dans une des dernières scènes de Solo : A Star Wars Story, Qi’ra prend contact avec un mystérieux personnage pour l’informer de la mort de Dryden Vos. L’hologramme se révèle être Dark Maul, qui dirige secrètement l’Aube Ecarlate. Qi’ra décide ensuite de rejoindre son chef et d’abandonner Han Solo.

À la fin de La Menace Fantôme, le Seigneur Sith Dark Maul était considéré comme mort après avoir été tranché en deux par Obi-Wan Kenobi. Mais la série animée The Clone Wars a ensuite révélé qu’il avait survécu. Durant la Guerre des Clones, Maul est devenu un puissant chef criminel, avant d’être vaincu et capturé par son ancien maître Dark Sidious. Mais il s’en est sorti à nouveau, et on l’a retrouvé en ermite dans la série animée Rebels, qui se déroule après Solo et avant Un Nouvel Espoir. Il finit par trouver la mort dans un ultime combat contre Obi-Wan, duquel il souhaitait se venger.

Le caméo de Maul dans Solo nous révèle donc qu’il a poursuivi ses activités criminelles sous l’Empire.

Dans une interview pour Gamespot, les scénaristes Lawrence Kasdan et Jonathan Kasdan expliquent le choix d’avoir inclus ce personnage dans Solo.

“Jon défendait particulièrement Dark Maul”, dit Lawrence Kasdan.“On savait que Dryden n’était pas du tout en haut de l’échelle, et on voulait que ce soit quelqu’un de vraiment puissant. Mais c’est Jon qui a dit : “Il faut que ce soit Dark Maul.””

“Et [le réalisateur Ron Howard] me soutenait”, dit Jonathan Kasdan. “J’avais fait mes recherches et je savais que grâce à Rebels, grâce à The Clone Wars, on était dans une position où cette partie de la vie [de Dark Maul] était suffisamment floue pour qu’on puisse la remplir avec ça. Et ça fonctionne bien avec Rebels et The Clone Wars où il survivait à l’incident avec Qui-Gon, entrait dans le monde du crime et de l’intérêt personnel et était séparé de l’Empire, les Sith et tout ça, pour mener sa propre vie. Je pensais donc que ça fonctionnait bien, et ça laissait assurément la porte ouverte à l’utilisation d’élements géniaux de l’héritage de Maul dans le futur.”

Des mesures ont été prises pour éviter que le caméo de Maul ne fuite. Les Kasdan avaient en tête les fuites du scénario du Réveil de la Force, dont celle de la scène d’ouverture originelle, où l’on était censé voir la main tranchée de Luke Skywalker, tenant toujours son sabre-laser, flottant dans l’espace puis atterrissant sur Jakku.

“Il y avait une idée géniale dans Le Réveil de la Force… qui a fuité, et qui a été coupée parcequ’elle a fuité”, dit Jonathan Kasdan. “Et ça m’a rendu fou, car je pensais que c’était une ouverture géniale pour le film. Avec [le caméo de Maul], on a donc fait très attention à ne jamais le dire dans le script. C’était écrit sous cette forme : “un personnage dont l’apparition est tellement choquante qu’on devrait vous tuer si on vous disait qui c’est.””

“[Le caméo de Maul] était lié à l’idée de la ligne de dialogue que Qi’ra prononce très tôt dans le film, et qui est : “Et si on était enlevés par des trafiquants, par l’Aube Ecarlate ou le Cartel Hutt ?””, dit Jonathan Kasdan. “On adorait l’idée qu’il y ait des organisations criminelles de la même taille et de la même échelle que les cartels de la drogue colombiens avec leurs armées, et que si on les voyait, on n’en verrait qu’une branche minuscule. Et si Qi’ra montait une marche de l’échelle, qui allait-elle voir au sommet de la chaîne alimentaire ?”

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print