[Star Wars Stories] Rogue One : Dark Vador tuait Krennic dans le scénario originel

http://www.starwars-universe.com/images/actualites/rogueone/vader_krennic.jpg

Entertainment Weekly a diffusé un article décrivant une séquence abandonnée de Rogue One, où Dark Vador tuait le Directeur Krennic. Elle faisait partie du scénario originel de Gary Whitta, et n’a jamais été filmée.

“Vador a toujours eu la même présence dans le film”, dit Whitta.” Il ne faisait que deux choses dans le film. Il était sur Mustafar, puis dans la bataille à la fin.”

“Le carnage où [Vador] assassine tout le monde n’est pas de moi”, précise-t-il. “Ca a été ajouté plus tard.” Le scénariste avait tout de même envisagé un combat entre le Seigneur Sith et les rebelles. “J’avais imaginé dès le début Vador en train d’assassiner tous ces soldats rebelles mais je n’avais jamais écrit ça dans le script”, dit-il. “C’est une idée qui est restée après mon départ, et ils ont fini par trouver une façon cool de l’utiliser. C’est vraiment la chose que je préfère dans le film.”

Dans la première version du scénario, Vador s’imposait tout de même à la fin du film en tuant Krennic. Ci-dessous, voici la séquence telle qu’elle est relatée par Entertainment Weekly :

“L’Etoile de la Mort apparaît à l’horizon de Scarif et produit la même explosion partielle que nous voyons dans le film terminé ; ce qui carbonise la surface de la planète tropicale et démolit le soulèvement rebelle en même remps que le centre d’armes de l’Empire.

Dans cette version de l’histoire, Jyn Erso et le personnage que nous connaissons sous le nom de Cassian Andor s’en sortaient vivants avec les bandes de données. Le méchant de l’histoire, le Directeur Krennic survivait également à la bataille, mais tout juste.

Au lieu d’être allongé sur une plate-forme de transmission, blessé, alors que le rayon vert de l’Etoile de la Mort l’incinère littéralement dans sa trajectoire vers la planète, Krennic trouvait un abri contre le rayon. Dans ce qui semble être une sorte d’épilogue à l’histoire, nous aurions vu son sauvetage par des forces impériales.

“Ils l’arrachaient des décombres et le ramenaient”, dit Whitta. “Quand ils traversent les ruines, on voit qu’il a survécu d’une façon ou d’une autre.”

Le scénariste avait du concocter une raison pour laquelle Krennic était capable de trouver une protection contre le laser perforeur de planète, et expliquer selon des modalités raisonnables comment il pourrait survivre à la formation d’ampoules sur sa peau qui suivrait. “C’est un peu tiré par les cheveux”, dit Whitta, “c’est pourquoi ce n’est pas dans le film terminé.”

Si les cinéastes avaient poursuivi cette intrigue, Krennic aurait probablement été récupéré en même temps que d’autres artefacts précieux appartenant à la division des armes spéciales de l’Empire.

“Il survivait à l’explosion, ils le remontaient et ils l’amenaient à au Star Destroyer pour qu’ils fasse son rapport à Vador”, dit Whitta. “Il est tout amoché, sa cape est déchirée et tout ça… et il pense qu’il a survécu.”

Sauf que cette fois, Vador ne manie pas que des jeux de mots mortels.

Krennic pense qu’il a tenu. Il pense qu’il a vaillemment servi l’Empereur. Il pense qu’il a tout fait correctement, qu’il a fait tout ce qui était en son pouvoir… jusqu’à ce qu’une force invisible comprime l’air dans sa gorge.

“Vador le tue pour son échec”, dit Whitta.”

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Email
Print